Dans le Miroir de Vénus

Femmes | S'aimer | Quatre mains

Lundi 8 mars est la journée internationale pour le droit de la femme (en souvenir des suffragettes, lutte ouvrière, droit de vote, conditions de travail…) et je veux profiter de l'occasion pour partager plus largement, sur tout le mois de mars 2021, mon travail auprès des femmes qui m'ont fait confiance pour des prestations photos (portrait, nue & boudoir, grossesse, sein pour octobre rose, savoir-faire ou famille) à travers une campagne toute spéciale.

Si aujourd'hui je souhaite promouvoir mon approche, c'est parce que je me sens investie d'une mission, celle de mettre en lumière et de sublimer la femme, quel que soit son corps, son âge ou son parcours de vie. Mon objectif est clair : que chacune d'elles, à travers mes photos, se trouve belle, à ses yeux.

J'ai donc demandé à toutes mes modèles volontaires de répondre à trois questions, travaillées à quatre mains avec mon amie Béatrice (et qui se présente juste en-dessous) :

Question 1 : Un jour, nous avons programmé ensemble un shooting pour lequel vous avez dit oui. Quelle histoire est à l'origine de ce oui ?

Question 2 : Le shooting est un moment particulier. C'est une interaction entre ce que vous êtes, vous, modèle, et ce que je suis, moi, photographe. Je prends place dans votre intimité pour saisir et sublimer votre mise à nu, qu'elle soit symbolique ou réelle. Comment avez-vous vécu ce moment ?

Question 3 : Vous avez reçu le résultat du shooting, ma sélection traitée. Quels ont été vos premiers ressentis ? Et plus tard, quand vous êtes revenue, comment votre regard a-t-il évolué ?

Agnieszka (Au 33 de l'île d'amour)

La campagne Dans le Miroir de Vénus... mais de quoi s’agit-il ? D’une série de publication qui émaillent tout le mois de mars 2021 en mettant des femmes à l’honneur ! Des femmes qui osent ! Des femmes qui ont joué le jeu de se faire photographier, qui ont osé se dévoiler et se montrer aux yeux des autres. Et cette campagne célèbre leur audace ! Mais l’autre défi dans l’exercice du shooting photo, c’est celui d’oser se regarder soi. Et ce n'est pas le plus petit des challenges !

Se regarder soi à travers le prisme de la photographe certes, mais se regarder en face… quoi qu’il en soit ! Parce que si visage, regard, mains, seins, ventre, corps, peau parlent d’apparences, ces femmes témoignent surtout d’histoires, de cheminements, d’émotions, de vulnérabilité, de traces… de Vie.

Mon amie photographe Agnieszka a eu la très belle idée de cette campagne et m'a demandé d'écrire à quatre mains les questions adressées à ses clientes. J'ai accepté sans hésiter car le travail d'Agnieszka résonne avec le mien.

La mission d'Agnieszka, c'est de "mettre en lumière et de sublimer la femme, quel que soit son corps, son âge et son parcours de vie." Avec pour objectif que chacune d'elles, à travers ses photos, "se trouve belle, à ses yeux à elle" de modèle.

Pour ma part, j’accompagne les femmes qui ont des envies fortes logées au creux d’elles-même, mais pour qui la confiance en soi ne va justement... pas de soi. Ma mission c'est qu’elles osent être pleinement et qu’elles soient capables de regarder sans trembler leur joyau intérieur. Pour ensuite oser briller de leur pleine lumière, sans être terrassées par leur émotions ! Qu'elles parviennent à se respecter et s’aimer elle-même autant qu’elles aiment et respectent ceux qui les entourent.

Béatrice (Ailes et Racines Coaching)

" Pour ouvrir le bal, pour donner l'exemple, telle une pionnière de ma propre campagne, je me lance ici avec cette photo prise il y a quelques mois par ma jeune stagiaire collégienne dans le cadre d'un exercice pratique en mode studio.

Pour la première fois, je me suis placée de l'autre côté de l'objectif à la fois en tant que modèle et maître de stage pro. En vérité, étant aussi peu en accord avec mon image que la majorité de mes modèles, je n'avais d'autres attentes de ce shooting que de former Margaux mais j'ai quand même joué le jeu, à moitié à l'aise dans mes baskets. Et puis, j'ai tout lâché, libérée du besoin de faire bien. J'ai pris la décision de partager avec ma jeune photographe le plaisir de ce moment à nous, sans soucis du résultat.

J'ai mis un certain temps, quelques jours d'une joyeuse procrastination, à visualiser puis à traiter les photos réalisées avant de découvrir avec surprise que j'en aimais bien certaines, juste assez pour que j'en partage et en poste quelques-unes.

Aujourd'hui, j'ose montrer celle-ci... parce que je m'y trouve parfaitement imparfaite (la pose n'est pas recherchée, je n'ai pas la bouche en coeur ni les cheveux arrangés), parce que j'y reconnais mon moi et parce que je sais que ceux qui me connaissent m'y reconnaîtront aussi."

Agnieszka, Photographe | Séance pratique Portrait | https://www.facebook.com/au33deliledamour (Photo : ​Margaux)

Echo de Ailes et Racines Coaching :

Voici donc pour ouvrir cette campagne le témoignage de celle à l’origine du projet. Où la photographe devient le modèle. Où, à son tour, elle devient celle qui est vu et qui se voit elle-même. Et cela ne va clairement pas de soi! Sa clé ? Lâcher, se libérer du besoin de bien-faire et partager le plaisir du moment.

Au fait, toi qui me lit, qu’est-ce que ça produit quand tu lâches et tu te libères de la tentation de bien-faire à tout prix ?

"Outre le fait d’être d’abord amie avec Agnieszka, j’ai en plus fait appel à son talent et ses services professionnels. Je voulais des photos pour pouvoir les utiliser dans ma communication professionnelle. Afficher mon image sur mes outils de comm, c’était pour moi une façon concrète de donner à voir qui je suis, au-delà des mots utilisés pour présenter mes accompagnements.

Car trouver les mots justes pour dire mon travail ce n’est pas si simple et cela ne va pas forcément de soi ! Nombre d’entrepreneurs témoignent de cela et c’est aussi mon expérience ! Alors pour étayer mes mots balbutiants parfois, j’ai choisi de faire confiance à la photographe et à son regard.

La séance photo a été un moment fort d’échange et de partage. Pourtant j’avais beau me savoir en milieu safe, je me suis sentie mal à l’aise au début, rougissante, timide. Pas facile d’être vue et regardée, même quand son métier c’est d’accompagner les autres sur le chemin de l’acceptation de soi ! D’autant que, ce que j’aime dans mon métier de coach, c’est cette posture où l’autre, mon client, est au centre. Il est premier. C’est sa séance et moi je suis là pour l’aider à faire son chemin, trouver ses réponses. Je facilite sa réflexion. Je travaille à son service. Alors que là, c’était tout l’inverse : j’étais au centre, sous l’œil d’Agnieszka.

Mais très vite, guidée par ses conseils, je n’ai plus été seule. "Pense à tes clientes ! Raconte-moi comment c’est de les accompagner ! Raconte-moi ce que tu vois en elles !" m’a dit Agnieszka. Alors mes clientes sont virtuellement venues me rejoindre dans cette séance et tout est devenu plus facile. Ce n’était plus juste moi Béatrice devant un appareil photo, mais la coach en moi et les histoires de confiance qui se tissent avec mes clientes.

J’aime particulièrement cette photo car mes mains parlent du joyau que je vois briller dans chaque personne que j’accompagne. Je dis parfois que mon travail peut se résumer à "tenir le miroir" pour que ma cliente prenne conscience de toute sa richesse, de son potentiel. Mon intention va vers ma cliente et je tiens le miroir dans lequel se reflète son joyau intérieur à elle ! Je trouve que cette photo illustre ça. Et ma cliente et son joyau sont finalement au premier plan. Mon visage, derrière, est heureux, serein et même fier de cette mission : accompagner mes clientes dans leur chemin, à s’accorder à elle-même de la douceur et de la tendresse, terreau de la confiance, nécessaire et préalable à toutes les actions pour réaliser leurs intentions et projets."

Béatrice Leroyer, Coach personnel | Séance Portrait | https://www.facebook.com/AilesetRacinesCoaching

"J'ai participé au shooting dans le cadre d'octobre rose. Je n'ai pas hésité une seconde même si montrer ses seins au "monde" n'est pas une chose anodine. Mais c'est une action que je voulais faire, désir personnel. Ma maman lutte contre son 3ème cancer du sein, c'était pour moi un geste symbolique que de faire cette photo. Faire cette photo en pensant à elle, à tout ce qu'elle traverse. Une petite contribution, infime.

Montrer son corps n'est pas forcément une chose aisée, que ce soit devant l'œil d'une photographe, d'un homme, d'une vendeuse de magasin, d'une amie, d'un médecin... Mais je me prête à l'exercice sans trop de difficulté. Se déshabiller, se mettre à nu, lâcher prise et surtout faire confiance à la photographe, se laisser porter par ses mots et son regard. Oublier l'appareil, Puis prendre du plaisir, se prêter au jeu, participer.

Recevoir ses seins en photo, ça fait un drôle d'effet mais un bel effet ! J'étais fière du résultat, non seulement de l'avoir fait mais surtout du rendu. Agnieszka avait réussi à sublimer les courbes, pour ça merci. Cette séance est un joli souvenir, une fierté personnelle, une belle façon d'appréhender mon corps."

J. | Campagne solidaire Octobre Rose 2020

Echo de Ailes et Racines Coaching :

De la peau, des courbes, un grain. Beauté. Fierté. Contribuer. Oser.

Parfois on fait des choses pour participer, soutenir, contribuer… pour les autres, plus que pour soi.

Une des magies du "pour les autres", c’est qu’au détour de faire quelque chose pour le monde, on peut se surprendre soi-même, se rencontrer, se regarder sous un nouveau jour. Ici se voir dans le miroir du cliché et être surprise, se sentir sublimée.

Et ailleurs, qu’en est-il ? A quels endroits ou moments de ta vie, t’es-tu surprise à te rencontrer toi… alors que tu venais d’abord pour les autres, pour une cause ?


"J'ai rencontré Agnieszka à l'occasion d'un atelier sur la création d'entreprise. Je voulais des photos de qualités pour mon entreprise, mais surtout j'avais une idée très précise du rendu que je voulais : il fallait du mouvement sur la photo, je voulais que mes clients ressentent le mouvement simplement en le voyant.

C'était assez particulier les trente premières secondes car c'était la première fois que je faisais appel à une photographe pro. Et ça a été un super moment, l'échange était présent, les idées aussi. Agnieszka a très vite compris mes attentes. Quand on est jeune entrepreneur, ce n'est pas toujours évident de se mettre dans la peau d'un chef d'entreprise, et c'est avec ce shooting que j'ai pris moi-même les premières vraies décisions ("oui j'aime", "plutôt comme ça….") de ce tournant professionnel. Je me suis sentie accompagnée, non écrasée, et ça c'est super important. Un vrai travail d'équipe !

Quand j'ai enfin découvert mes photos, ma première pensée a été "c'est trop bien, c'est ça que je voulais !!!" Donc mon premier regard a été stupéfait : le résultat voulu était bien là. Je voulais un visuel de qualité, mission accomplie, et avec brio. Je continue aujourd'hui à utiliser ces photos pour ma communication, elles plaisent toujours autant, à mes clients et surtout à moi-même !"

Gwendoline Bourhy, Massothérapeute | Séance Portrait et savoir-faire professionnels | https://www.facebook.com/afleursdepaume

Echo de Ailes et Racines Coaching :

S’affirmer, c’est savoir dire oui autant que savoir dire non. "Ca j’aime, ça j’aime moins..". Avoir le courage de dire ce que l’on veut, faire des choix, prendre des décisions, trancher… C’est ce qui fait de nous des acteurs de notre cheminement. Oser affirmer ses goûts, ses envies, ses besoins, quel que soit le domaine où l’on se place, tout en restant dans le dialogue avec l’autre demande de l’écoute, de la volonté d’échanger… De ce travail d’équipe peut naître de l’étonnement et de la joie, coups de pouce pour franchir un tournant dans sa vie !

Et toi, la dernière fois que tu t’es sentie "véritablement accompagnée et non écrasée", ça t’a aidé à franchir quelle étape ? Qui est celle ou celui qui a fait équipe avec toi dans ce moment particulier ?

"Au début, je souhaitais aider Agnieszka dans sa recherche clientèle pour les photos de mariage. Ensuite avec ma pelade ça a été un projet double : mariage/modèle original avec le fait de sublimer la femme sans cheveux.

J'ai adoré ce moment que j'ai trouvé doux et agréable. J’ai été très à l'aise face à Agnieszka.

J'ai beaucoup aimé le résultat mais j'ai été aussi très surprise de la dureté de mes traits sur certaines photos alors que je pensais être apaisée. Agnieszka a capté des sentiments qui étaient cachés derrière un calme de façade. Il y a alors un beau mélange de photos douces, délicates et poétiques avec d'autres photos où justement j'ai l'air en colère et en mode guerrière.

Mon regard a encore évolué sur la dureté de mes traits en ayant l'explication avec le recul. Sur le moment je ne l'expliquais pas. Aujourd'hui je sais seulement que j'ai été très naturelle et que ce qui est ressorti n'était pas ce qu'il y avait au premier abord."

Aurélie | Séance portrait mariée

Echo de Ailes et Racines Coaching :

S’accueillir pleinement. S’accepter avec toutes les parties qui nous composent. Lumière. Ombre. Surprise. Voir émerger des strates que l’on croyait plus enfouies. S’observer dans sa complexité, vivante, vibrante. Cultiver la pratique du non-jugement et de l’amour… envers soi-même, déjà.

Au-delà de de ta façade, au-delà du premier abord, quelles parts de toi pourraient risquer de remonter à la surface ? Quelles facettes pourraient créer la surprise ? Et quels chemins, est-ce que ces parts de toi t’invitent à aller explorer, ouvrir… ?

"J'ai accepté de poser pour Octobre Rose car j'ai la chance d'être en bonne santé et c'est une belle cause pour laquelle une femme ne peut être insensible.

J'ai très bien vécu le shooting, j'avoue être à l'aise avec mon corps. Après c'est particulier de pouvoir indiquer la pose que nous souhaiterions prendre. C'était une première et j'ai apprécié.

C’était assez étrange de se voir en photo. C'est comme si je découvrais ma poitrine à nouveau. J'ai pu partager la photo sélectionnée à mes proches, j'en étais plutôt fière. Ça pourrait m'appeler à faire des photos nues pour redécouvrir mon corps dans son entièreté." 

T. | Campagne solidaire Octobre Rose 2020

Echo de Ailes et Racines Coaching :

Les résistances de chacune se nichent à des endroits différents. Certaines sont peu à l’aise avec l’image qu’elles se font de leur corps, tandis que d’autres ont une relation apaisée et tranquille. 

Pourtant se voir en photo (après le shooting) est pour presque toute… un peu « étrange ». Se voir à travers le regard de la photographe permet de se redécouvrir qu’elle que soit l’image que l’on se faisait de soi avant cette expérience. L’instantané du cliché invite en quelque sorte à s’arrêter, à prendre du recul sur soi, sur son image, à faire le point… Cette mise au point peut même donner envie d’aller plus loin, d’approfondir l’exploration dans la (re)découverte de soi !

Et toi, si tu fais un petit instantané, tout de suite maintenant, tu en es où avec « être à l’aise avec ton corps » ? Comment tu te perçois ? Comment tu te sens avec ta propre perception et celle des autres ? Qu’est-ce que tu aurais envie de (re)découvrir en toi ?

"Cela faisait quelques mois que je souhaitais faire cette démarche d’un shooting boudoir jusqu’au nu. Des échanges avec une copine m’ont mené vers toi Agnieszka. Notre première rencontre fut pour moi une évidence, c’était avec toi que je le ferai.

La 1ère séance a débuté sur la réserve, même si la confiance était bien là. Mais rapidement avec nos fous rires j’ai réussi à me lâcher, m’abandonner à ton objectif, à ton regard bienveillant, à tes propositions que je m’appropriai et avec lesquelles j’ai réussi à jouer. La 2ème séance studio, je me souviens que tu es arrivée pour faire du nu, je n’avais pas anticipé le nu complet pour cette 2ème séance. Nous avons avancé à mon rythme et oui, toujours avec du rire et un fond musical, j’ai fini ce shooting toute nue. Pour la 3ème, je suis prête, je réfléchis à des poses car tu sais Agnieszka combien certaines parties de mon corps ne sont pas faciles pour moi à mettre au 1er plan, mes jambes, mon ventre. Mais je sais que tu seras là, bienveillante, astucieuse pour me mettre en valeur dans la réelle représentation de mon moi.

Lorsque j'ai découvert les photos, je me suis trouvée belle, malgré mes rides, tu les as sublimées et je trouve qu’elles me vont bien. Mes rondeurs, elles sont là et tu as su mettre en avant ce qu’il fallait en respectant mes appréhensions. Aussi de shooting en shooting, j’avance dans l’acceptation de mon corps même s’il me reste du travail. J’adore toutes les photos avec des préférences bien sûr. L’homme que j’aime les adore aussi et trouve que cela me transforme."

C. | Séance nu et boudoir

Echo de Ailes et Racines Coaching :

L’acceptation de soi c’est l’accueil inconditionnel de ce que l’on est. Et nous sommes aussi (et d’abord) des corps. Notre corps est l’interface première qui nous relie au monde, qui nous rend présent à nous-même et aux autres. Notre corps est le véhicule par lequel passent l’ensemble de nos expériences. Notre expérience du monde est d’abord une expérience physique, corporelle : un ensemble de signaux visuels, auditifs, kinesthésiques, olfactifs, gustatifs. Ensuite, viennent les émotions et tout le flot de nos pensées et analyses.

Or, l’acceptation ce n’est pas seulement "consentir à faire avec", c’est aimer pleinement, sans jugement. Aussi, il est essentiel d’apprendre à chérir ce que la société et son système de normes désignent comme des "imperfections". Car tel que nous sommes ici et maintenant, chacun de nous est parfait. Notre imperfection nous rend parfaits, uniques, spécifiques. Nos corps portent les traces de ce que l’on a vécu et ressenti. Ils témoignent de notre unicité.

Où en es-tu dans l’acceptation de toi, de ton corps ? Comment aimes-tu celles ou celui que tu es aujourd’hui ?

De quels moments de ta vie te parlent ces formes, ces traces, ces marques ? Observe, aime et remercie. Car oui, tu es un être parfait tel que tu es.

Aime inconditionnellement l’Etre que tu es. Et observe ce que cela transforme en toi ? Autour de toi ?

"C'est avant tout le plaisir de partager un échantillon des moments de bonheur, de satisfaction et de sérénité que je sens dans mon atelier, même en travaillant seule !

Le shooting fut un moment très sympathique ! Il y a la curiosité de la photographe et puis la curiosité du modèle ! Quels sont les détails que je ne vois plus, et qui vont être mis en lumière au travers d'un regard neuf ? Il y a aussi le plaisir de parler de sa passion ! Et puis, lorsque je porte ma veste et mon tablier, qui sont devenus ma seconde peau, un sentiment d'invincibilité m'envahie et plus rien n'est impossible !

J'ai été surprise par certains clichés qui ont mis en valeur des choses que je vois chaque jour et auxquelles je prête moins attention. C'est aussi la joie de voir ses outils et ses mains se patiner lentement mais sûrement !" 

Fanny Prost, Luthière | Séance Portrait et savoir-faire professionnels | http://fannyprost-lutherie.fr/

Echo de Ailes et Racines Coaching :

Satisfaction, bonheur, sérénité, plaisir, passion. Curiosité réciproque.

Se montrer à soi et aux autres dans la joie, la confiance et l’envie du partage.

Etre surprise quand même. Etre surprise de ce que l’autre a saisi de soi, toujours.

Le quotidien se trouve éclairé autrement. La lumière invite à renouveler son attention.

Des mains qui travaillent, un sourire qui rayonnent.

Tout devient possible.

Et si la lumière venait sur toi. Et si c’était ton tour d’être éclairé.

Dans ton quotidien, où serais-tu invité à renouveler ton attention ? Quelle passion fait briller ton sourire ? Quelles activités et savoir-faire te rendent heureux et confiant ? Peut-être est-ce une activité ancienne, au bord de l’oubli, qu’il est temps de remettre en avant ? Ou une activité bien présente dans l’aujourd’hui qui mériterait plus d’attention, de lumière… comme pour la patiner.

Préambule de Ailes et Racines Coaching : Ce témoignage parle en fait de deux séances photos. Véronique témoigne de quelque chose de contre-intuitif et magnifique : mettre à nu un sein, sa peau, peut être plus facile… que de mettre à nu son visage. Son vrai visage… (L’écho à l’issue du témoignage)

L’histoire derrière le "oui" à l’expérience d’un premier shooting : "Octobre Rose. Octobre Rose parce que évidence. Octobre Rose parce que prétexte pour se mettre à nu. Octobre Rose parce Agnieszka. Donc facile, envie, inhibition levée, tabou envolé pour la bonne cause…"

Le vécu du shooting (d'un deuxième shooting en fait) : "Ce fut une autre expérience, professionnelle celle-ci. Qui a fait remonter des fêlures, des interrogations, suis-je légitime ? Agnieszka a su prendre son temps, trouver les mots, attendre le bon moment pour capturer l’envie, la rage, les possibles, la sensibilité, me mettre dans la peau de ma nouvelle vie même si elle est pleine d’interrogations, de doutes, de mises à l’épreuve, de fragilité."

Le ressenti à la découverte des photos : "Ouahhhh, c’est moi ? Cette personne qui a l’air sûre d’elle ? Qui sourit à la vie comme ça ? Qui affronte les difficultés ? C’est moi à qui j’ai envie de faire confiance ? C’est bien moi ? Ça y est, je me suis habituée à cette image, ce reflet de moi. Oui, je l’aime cette image de moi, même avec le recul, avec l’habitude de me voir. C’est bien moi, mais je voudrais tellement me voir en permanence comme ça, refléter cela, cette facilité-là, cette assurance, cet amour de soi… Mais pourquoi j’ai envie de la partager, de l’envoyer à la famille, mes amis, mon réseau ? Pour le retour ? Est-ce bien ce l’image que je renvoie aux autres ? Bref, Agnieszka, sous ses airs de ne pas bousculer, d’être attentive, a su être d’une bienveillance telle que les larmes ont été effacées sous son objectif, qu’elle a su trouver les mots pour que je tape du pied sur le sol pour remonter la pente, pour rebondir. Elle est arrivée au mauvais moment, elle est repartie en m’ayant boostée, photographiée, mise en valeur.

La première fois, elle m’a mise à nu au sens propre pour une bonne cause, la deuxième, elle m’a mise à nue au sens figuré pour ma cause."

Véronique Pujols, Réflexologue | Séance Portrait professionnel | https://www.reflexo-pujols.fr/

Echo de Ailes et Racines Coaching :

Mettre à nu son visage. Son vrai visage. Celui qui parle de vulnérabilité, de doutes, de persévérance, d’émotions vécues, de peines et de joies. Ce même visage qui parle aussi d’expériences, de confiance, d’estime et d’amour de soi. N’aurions-nous pas le choix, telle la photographe, du visage que nous souhaitons mettre en avant chaque jour ?

Et si c’était une question de regard intérieur, de comment nous orientons notre perception de nous-même ? Et si tu choisissais de montrer le visage de l’assurance et de l’amour de soi – quitte à ce que ce soit du jeu d’acteur (ou d’enfant) au départ- qu’est-ce que cela transformerait ?

Dis… tu joues ?

L’histoire derrière le "oui" à l’expérience d’un premier shooting : "Le premier shooting photo, ça a été celui pour la campagne octobre rose 2020 « Un jour, un sein » et je me suis prêtée au jeu avec plaisir. Ensuite le shooting photo grossesse, un super moment où j'ai pu lâcher prise et avoir des photos souvenirs inoubliables."

Le vécu du shooting : "Un très bon moment car tu as su me mettre en confiance direct. Je me suis sentie de suite à l'aise devant ton objectif. Un acte naturel et instinctif avec une personne de confiance !"

Le ressenti à la découverte des photos : "Wahou!!!!! C’était magnifique j’ai vraiment aimé, et là, il me tarde d'en faire un petit album et de me replonger dedans maintenant que la petite est là."

Léa | Séance grossesse

Echo de Ailes et Racines Coaching :

Peau-Aime

Ventre rebondi d’une petite

Vit à l’aise de plaisir

Porte la vie avec naturel

Instinctif jeu

Suit une personne… Inoubliable

Plongée magnifique

Dedans et maintenant

Lâcher prise et se (re)souvenir

Le moment wahou

Elle est là.

Quelle personne est inoubliable dans ta vie ? Lui as-tu jamais dit ? Qu’as-tu vécu de « wahou », « instinctif » et « naturel » récemment ? As-tu pensé à célébrer ce moment ? A remercier qui de droit pour ce vécu ? A commencer… par toi ?

Préambule de Ailes et Racines Coaching :

Se prendre au jeu. Confier dans un instant spontané et authentique, sa joie, sa fierté et son rire à… un arbre ? A moins que ce ne soit à celui ou ceux qui se cachent derrière ce tronc-«trogne» ? Et si la joie jaillissait dans ta vie ?

L’histoire derrière le "oui" à l’expérience d’un premier shooting : "Intéressée par un shooting à 3 dimensions « famille, nouveau-né et allaitement » j’étais à la recherche de la personne qui puisse répondre à ma demande. L’heureux hasard m’a permis de tomber sur l’annonce d’Agnieszka qui recherchait des modèles. Du fait de son approche, de ses photos, de sa personnalité, j’ai eu très envie de réaliser ce shooting avec Agnieszka, ce qui s’avéra être le cas quelques mois plus tard (post confinement)."

Le vécu du shooting : "Moment très sympathique et surtout naturel, un pur régal ! Sûrement un peu stressée au début mais on finit par se détendre et se prendre au jeu ! Au point d’avoir naturellement des idées/envies de poses qui surgissent. Agnieszka nous prend tels que nous sommes, dans l’instant, aucune nécessité de poser pour la photo ce qui rend l’exercice spontané et authentique. Cette photo prise sur le fait en est l’exemple, avec l’ambiguïté qu’elle dégage…"

Le ressenti à la découverte des photos : "Impatience quand tu me tiens… pendant l’attente des clichés, pour lesquels je me doutais que le résultat serait probant. Quand je les ai découvert, c’est un mélange explosif qui jaillit : joie, rire, fierté… on revit la séance sous un autre regard. Des instants furtifs de notre quotidien capturés et gravés à jamais, que l’on revoit avec plaisir et qui nous font du bien !"

Sylvie | Photoreportage famille

Echo de Ailes et Racines Coaching :

A quand remontes le dernier « heureux hasard » qui s’est produit dans ta vie ? Qu’as-tu fait de ces circonstances qui se sont comme « alignées » pour toi (peut-être même en réponse à ta demande !) ?

L’histoire derrière le "oui" à l’expérience d’un premier shooting : "Ancienne secrétaire en oncologie, le sujet du cancer du sein m’a beaucoup touché durant mon exercice et ma rencontre avec les patientes. C’est pourquoi lorsqu’Agnieszka m’a parlé de son projet "Octobre Rose", j’ai souhaité faire partie de l’aventure. Tout de suite, j’ai eu l’idée de proposer à une amie de poser avec moi."

Le vécu du shooting : "Cette amie a une poitrine complètement différente de la mienne. Et j’ai trouvé rigolo de voir sur une même photo le contraste entre deux femmes, deux poitrines. Car nous sommes toutes différentes. Pourtant quand il a fallu qu’on se dénude l’une face à l’autre, je pensais être mal à l’aise. Mais au final, pas du tout, car Agnieszka a réussi à tourner le truc de manière rigolote, en plus de savoir travailler très vite. Du coup, tout s’est très bien passé dans la bienveillance, la rigolade et le professionnalisme."

Le ressenti à la découverte des photos : "C’est appréciable de voir une partie de son corps mise à nu et sublimée grâce au talent de la photographe. Aujourd’hui ce cliché restera un moment unique pour une cause qui me tient à cœur mais également un instant de complicité."

M. | Campagne solidaire Octobre Rose 2020

Echo de Ailes et Racines Coaching :

M’accueillir tel que je suis sans jugement et accueillir l’autre, aussi tel qu’il est. Et chacun de nous sait combien ce "sans jugement" n’est pas toujours évident. Nous avons tous une propension à évaluer, estimer, comparer, porter un avis… sur l’autre, mais aussi sur nous même. Alors chaque jour, cultiver la présence à soi, la conscience, l’attention à l’autre, l’intention aimante pour nos actes et nos interactions peut nous aider à rester "éveillé". Chaque être est unique et aimable tel qu’il est.

Et pour toi, qu’est-ce qui ne va pas toujours de soi : accueillir l’autre sans jugement avec sa différence, son unicité… ou t’accueillir toi, jour après jour, sans jugement, critique, dévalorisation ? « Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences. » Françoise Dolto

L’histoire derrière le "oui" à l’expérience d’un premier shooting : "J'avais déjà fait appel à Agnieszka pour un shooting pour mon activité pro. On avait pris l'habitude de beaucoup échanger. Puis un jour elle me parle d'un projet dans lequel elle aimerait se lancer mais pour lequel elle n'avait pas encore de modèle. J'ai accepté sans hésiter, parce que j'avais déjà travaillé avec elle, que j'étais en totale confiance et aussi parce que j'avais réellement envie de l'aider dans ce projet magnifique… sans imaginer tout ce qui allait découler par la suite !"

Le vécu du shooting : "Ma mise à nue a réellement été une mise à nue. Je pensais que ça allait être un moment difficile pour moi. Et puis je ne voulais pas entraver son travail, avoir un blocage pour me dénuder. J'ai donc repensé au pourquoi je faisais ça et je me suis jetée à l'eau. Le moment à été juste… Génial. Pas de gêne, pas de jugement, une vraie intention de produire quelque chose de qualitatif et, bien que ce ne soit absolument pas la démarche initiale, un travail sur le regard que je portais sur mon corps, sur moi même."

Le ressenti à la découverte des photos : "Le résultat a été bluffant. Les photos magnifiques. Mais dans mon regard ce n'était pas moi, j'avais du mal à me dire que ce corps que je voyais, c'était bel et bien le mien. Le déclic s'est fait lors du 2ème shooting. J'étais OK avec cette courbe, la cicatrice ici… eh bien elle a une histoire. Ces seins qui ont toujours été "trop petits", finalement ils sont pas mal… J'ai pris beaucoup plus de hauteur sur cette dernière série. J'y ai vu un corps qui a une histoire, qui a vécu, un corps qui est beau. J'ai du grandir aussi, parce que j'accepte de dire et de m'avouer que ce corps, c'est le mien."

G. | Séance nu et boudoir

Echo de Ailes et Racines Coaching :

Chacun de nous a le choix, à chaque instant. Chacun de nous est libre. De dire non, de porter un jugement, d’être dans le refus, le blocage, la crispation ou… de dire oui, d’accueillir avec amour chacune des parties de soi et toutes les "cicatrices" qui marquent notre corps visible comme notre esprit et notre chemin de vie.

Refuser son histoire et son vécu... ou... accepter et accueillir ce qui est là. Résister ou lâcher prise et se laisser aller au flot de la vie ? Je crois l’acceptation aimante et active (parce que lâcher prise est tout sauf un truc mou du genre "je quitte le bateau passivement", mais je t’évite ici le post encore plus kilométrique) est la clé de cette deuxième voie, cette voie qui nous permet de grandir chaque jour jusqu’au dernier.

Et toi quand est-ce que tu t’avoue à toi-même que tu es une belle personne tant à l’intérieur qu’à l’extérieur ? Quand est-ce que tu fais le choix de t’accepter et de te dire oui ? Aujourd’hui ? Maintenant ? C’est toi qui décides. Parce que tu as le choix et tu es libre.

"Je n'en reviens pas de la beauté que tu captes dans tes photos ni de la pertinence des expressions écrites de tes sujets; ces femmes se livrent comme une fleur qui s'ouvre au soleil : à la fois soulagement, gratitude et découverte. Les photos sont époustouflantes et les témoignages d'une sincérité saisissante et très touchante qui me vont droit au coeur. Bravo" - Sally

"J'adore cette communication complice ! Du beau, du vrai, du simple, du vivant. Bravo à vous deux !" - Bruno

"Ce que disent tes modèles me donne la chair de poule. J'aimerais arriver à un tel degré de résilience. Epoustouflantes, admirables... et de les sentir tellement fortes et en même temps, tellement sensibles. Waouh, waouh, waouh ! Merci les filles pour ces frissons de bonheur. Tu es, pour ces femmes, ma belle, une vraie source de bien-être, c'est admirable. Toutes ces rencontres sont d'heureux concours de circonstances, qui te mettent en avant dans ce métier que tu aimes. J'ai dû mal avec le mot métier, je trouve que ça n'évoque pas assez le côté artistique. Je ressens l'harmonie, le plaisir, l'artiste quoi ! Bravo ma belle, tu es une créatrice, je t'admire. Je suis ta première fan !" - Armide

"J'aime beaucoup ta démarche Agnieszka, tu m'épates toujours !  Ton amie Béatrice est très pointue, ses échos sont ajustés et donnent sujets à réflexion. Que de réflexions "coachantes" qui m'interpellent ! Et aussi quel bonheur de voir tout ton chemin parcouru en tant que photographe mais aussi en tant que TOI face à des "modèles". Tu sais leur offrir ton regard, un regard neuf sur elles-mêmes, un regard plein d'ouverture, j'allais dire plein de tendresse aussi... c'est ce qui ressort de bien des témoignages. Le reflet que tu leur renvoies, de part ton regard bienveillant, fait grandir en elles leur propre image et leur confiance en elles... un "reflex" qui zoome sur leur beauté... waouh ! et bravo !" - Babeth

Mercredi 21 mars 2021 - Fin de cette belle campagne #DansleMiroirdeVénus !

Nul besoin pour moi de rajouter d'autres mots à ceux qui ont déjà été trouvés... si ce n'est de dire ici Merci !

Merci ! à toutes celles qui m'ont fait confiance en me confiant leur image et ce, malgré les doutes, les fragilités, les incertitudes ou les circonstances.

Merci ! à celles qui ont témoigné à cœur ouvert pendant cette campagne.

Merci ! à tous celles et ceux qui ont suivi et soutenu cette campagne... et toutes les autres, passées et futures.

Merci ! à toi Béatrice, ma chère complice, pour tes échos emplis de tendresse, de bienveillance, de douceur et de richesse.

Je garde ici la trace du fruit de ce travail, non plus à quatre mains mais à une trentaine de mains !

Vous souhaitez recevoir mes tarifs ?

Agnieszka 

Photographe professionnelle basée à Saint-Médard-en-Jalles, près de Bordeaux en Gironde (33)

agnieszka@au33.fr │ 06 62 22 87 92



Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux !


© Agnieszka Hernes Volmar │  Mentions LégalesPolitique de confidentialité