Rechercher

Dans le Miroir de Vénus - Agnieszka, Photographe

Pour ouvrir le bal, pour donner l'exemple, telle une pionnière de ma propre campagne, je me lance ici avec cette photo prise il y a quelques mois par ma jeune stagiaire collégienne dans le cadre d'un exercice pratique en mode studio.

Pour la première fois, je me suis placée de l'autre côté de l'objectif à la fois en tant que modèle et maître de stage pro. En vérité, étant aussi peu en accord avec mon image que la majorité de mes modèles, je n'avais d'autres attentes de ce shooting que de former Margaux mais j'ai quand même joué le jeu, à moitié à l'aise dans mes baskets. Et puis, j'ai tout lâché, libérée du besoin de faire bien. J'ai pris la décision de partager avec ma jeune photographe le plaisir de ce moment à nous, sans soucis du résultat.


J'ai mis un certain temps, quelques jours d'une joyeuse procrastination, à visualiser puis à traiter les photos réalisées avant de découvrir avec surprise que j'en aimais bien certaines, juste assez pour que j'en partage et en poste quelques-unes.


Aujourd'hui, j'ose montrer celle-ci... parce que je m'y trouve parfaitement imparfaite (la pose n'est pas recherchée, je n'ai pas la bouche en coeur ni les cheveux arrangés), parce que j'y reconnais mon moi et parce que je sais que ceux qui me connaissent m'y reconnaîtront aussi."


Agnieszka, Photographe | Séance pratique Portrait | https://www.facebook.com/au33deliledamour (Photo : ​Margaux)


Echo de Ailes et Racines Coaching :


Voici donc pour ouvrir cette campagne le témoignage de celle à l’origine du projet. Où la photographe devient le modèle. Où, à son tour, elle devient celle qui est vu et qui se voit elle-même. Et cela ne va clairement pas de soi! Sa clé ? Lâcher, se libérer du besoin de bien-faire et partager le plaisir du moment.

Au fait, toi qui me lit, qu’est-ce que ça produit quand tu lâches et tu te libères de la tentation de bien-faire à tout prix ?


3 vues